SBK-CES-CVS Conferenza dei vescovi svizzeri | 06.06.2019


SBK-CES-CVS Conferenza dei vescovi svizzeri | 29.04.2019


SBK-CES-CVS Conferenza dei vescovi svizzeri | 27.03.2019

Les conférences épiscopales d’Allemagne, de Suisse et de France en débat à Paris


SBK-CES-CVS Conferenza dei vescovi svizzeri | 25.03.2019


28.02.2019

La 323ª assemblea ordinaria della CVS si è svolta dal 25 al 27 febbraio al Monastero di Mariastein (SO)


Tutti i documenti

©Katholische Kirche Vorarlberg / Dietmar Steinmair

SBK-CES-CVS Conferenza dei vescovi svizzeri | Comunicato stampa | 06.06.2019

Les soucis des fidèles sont aussi ceux des évêques !

La 324e assemblée ordinaire de la Conférence des évêques suisses (CES) s’est déroulée du 3 au 5 juin au prieuré de Sankt Gerold en Autriche. Le prieuré dépend de l’abbaye d’Einsiedeln depuis le 13e siècle.

  

Accueil par l’évêque du diocèse

Les membres de la CES ont été accueillis à cette première assemblée à Sankt Gerold par Mgr Benno Elbs, évêque de Feldkirch (Autriche). Celui-ci a évoqué le passé commun du Vorarlberg avec le diocèse de Coire. Le diocèse de Feldkirch a été instauré en 1968.

 

Accueil de l’administrateur apostolique de Coire

Suite à la retraite de Mgr Vitus Huonder, Mgr Pierre Bürcher était présent pour la première fois en tant qu’administrateur apostolique du diocèse de Coire. Les membres de la CES lui ont – à nouveau – souhaité une chaleureuse bienvenue. Mgr Bürcher a déjà été membre de la CES de 1994 à 2007 en tant qu’évêque auxiliaire de Lausanne, Genève et Fribourg, jusqu’à sa nomination à la tête du diocèse de Reykjavik. La CES se réjouit de pouvoir bénéficier de son immense expérience et lui adresse tous ses vœux pour les « quelques mois » à Coire. Mgr Pierre Bürcher a commenté cet accueil fraternel avec le constat que sa fonction épiscopale en Islande lui avait appris « à sauter dans de l’eau très froide comme très chaude ».

 

Hommage à Mgr Amédée Grab

Une semaine après l’enterrement de Mgr Amédée Grab à Coire, ses confrères se sont recueillis dans la prière à son souvenir. Puisse-t-il reposer en paix et recevoir la juste récompense de tout le bien qu’il a fait.

 

Appels au renouveau de l‘Eglise

Les membres de la CES ont pris acte de différentes lettres ouvertes et appels au renouveau de l’Eglise catholique. La CES y lit l’expression d’une crise dans notre Eglise. Les soucis des fidèles sont aussi ceux des évêques !

Divers débats ont déjà eu lieu au niveau diocésain. La CES souhaite que la parole divine puisse être entendue et vécue de tous. C’est pourquoi elle souhaite, elle aussi, dialoguer sur ces questions et ces revendications.

Celles-ci posent de tels enjeux dans leur complexité et leur diversité que la CES aimerait les traiter avec de nombreux fidèles. Un groupe de travail procédera à une analyse des sujets abordés (p.ex. rôle des femmes / célibat et viri probati / abus sexuel et de pouvoir/ foi et transmission de la foi). Il examinera la façon de traiter au mieux ces thématiques, les personnes qu’il convient d’impliquer, ainsi que les propositions à formuler éventuellement à l’intention de l’Eglise universelle. Il tiendra également compte, dans son travail, des conclusions des débats tenus sur ces questions dans les diocèses.

Le processus synodal joue un rôle important dans la question de la méthodologie à adopter. La CES veut impliquer ses organes pour clarifier la question de ce que signifie la synodalité dans l’Eglise et lui donner un éclairage théologique.

La Conférence des évêques s’engage dans cette voie avec grande confiance dans le soutien du Saint-Esprit et la prière de tous les fidèles.

 

Transplantation d‘organes

L’initiative populaire Pour sauver des vies en favorisant le don d’organes, qui a abouti en avril dernier, vise à une augmentation du nombre de dons d’organes en remplaçant la règle actuelle du consentement explicite par le principe du consentement présumé. Le don d’organes, de tissu et de cellules de toute personne décédée serait ainsi automatique, à moins que celle-ci n’ait fait connaître son refus de son vivant (régime du refus).

La CES rappelle qu’un don d’organes peut être moral et même méritoire à condition que la donneuse ou le donneur y consente en toute connaissance de cause. Comme le pape François l’a souligné récemment, le don d’organes est « une manifestation de généreuse solidarité et un acte de responsabilité sociale ainsi que l’expression de la fraternité universelle qui lie entre eux tous les hommes et les femmes ». Pour les croyants, il s’agit d’une « offrande au Seigneur qui s’est identifié avec ceux qui souffrent », un geste concret d’amour généreux.

Une offrande présuppose cependant la volonté expresse du donateur ou de la donatrice. Pour la CES, l’introduction du consentement présumé contredit au principe de la volonté expresse. C’est pourquoi elle rejette cette solution.

Bien que le don d’organes soit un acte d’amour, la CES constate qu’il n’en découle aucun devoir moral. Celui qui ne se décide pas au don d’organes ne peut en aucun cas être condamné moralement.

Les évêques savent de leur expérience en pastorale que ce sont souvent les proches qui doivent prendre ces décisions lourdes de conséquences. C’est pourquoi ils encouragent tous les fidèles à discuter de leurs souhaits en la matière avec leurs proches.

 

Délégation suisse au Forum international de la jeunesse à Rome

Le Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie organise à Rome, du 19 au 22 juin 2019, un Forum international de la jeunesse. L’objectif de cette rencontre post-synodale est la mise en œuvre concrète en pastorale des propositions faites lors du Synode sur la Jeunesse. Toutes les conférences épiscopales ont été invitées à y déléguer deux jeunes. Quelques jeunes déjà présents au Synode 2018 ainsi que d’autres délégués d’associations laïques de jeunesse y participeront également.

La CES a désigné pour la représenter Aline Jacquier (née en 1989, VS, commission diocésaine de la jeunesse, Festival OpenSky, JMJ) et Roman Fiabane (né en 1992, ZH, conseil de paroisse de Bülach, Adoray Zürich, Synode Zürich).

Claire Jonard (coordinatrice au Centre romand des vocations et cheffe de projet pour la pastorale de la jeunesse en Suisse romande) y participera également en tant qu’experte pour la Suisse, à l’invitation du Dicastère.

 

Rencontre avec le nonce

La CES a accueilli le nonce apostolique, l’archevêque Edward Gullickson, ainsi que le conseiller de nonciature, Mgr José Manuel Alcaide Borreguero, pour leur traditionnelle visite.

 

Journée Mondiale du Malade et dimanche des malades

Dès 2020, le 11 février sera en Suisse la Journée Mondiale du Malade et le premier dimanche du mois de mars sera le «dimanche des malades» (« Schweizer Krankensonntag » et «giornata del malato»). Le membre de la CES responsable de ce dicastère publiera un texte à l’occasion du dimanche des malades.

 

Rencontre avec l’Action de Carême

La Conférence des évêques a rencontré une délégation du Conseil de fondation et de la direction de l’Action de Carême. La rencontre avait pour but de s’informer et d’échanger sur le développement et les perspectives de l’œuvre d’entraide catholique. Les évêques lui expriment leurs remerciements et leur reconnaissance de son action salutaire et soutiennent tout effort en faveur du bien-être des plus pauvres.

 

Nomination

La CES a nommé Sr Nadja Bühlmann, couvent de Baldegg, comme juge de l’Officialité interdiocésaine.

 

Rapport annuel 2018 de la CES

Le secrétariat général a publié le rapport annuel 2018 de la CES en allemand et en français. Celui-ci contient les activités principales aussi bien des membres de la CES que de ses commissions, groupes de travail, groupes de discussion et commissions d’experts. Les exemplaires imprimés peuvent être commandés auprès de secretariat@eveques.ch.

 

 

Sankt Gerold, 5 juin 2019

 

---------------------------------

Conférence des évêques suisses
Encarnación Berger-Lobato

Responsable marketing & communication
Rue des Alpes 6, Case postale 278
1701 Fribourg
Tél. +41 26 510 15 15, Portable +41 79 552 04 40
www.eveques.ch