Comunicato stampa | 17.09.2020

Appel de la Conférence des évêques suisses pour le Mois de la Mission universelle – octobre 2020

Le mois d’octobre est le mois de la Mission. C’est une période pendant laquelle nous nous penchons sur notre propre mission, mais aussi sur celle de l’Église. La parole du prophète Isaïe doit nous accompagner et nous mettre au défi : « Me voici : envoie-moi ! »

Durant le Mois missionnaire extraordinaire d’octobre 2019, le pape François a rappelé avec insistance que non seulement nous avons tous une mission, mais aussi que nous sommes tous une mission. Comme le prophète Isaïe, nous sommes appelés personnellement et invités à répondre « Me voici : envoie-moi ! »

 
Nous avons aussi une mission en tant que communauté, car ce n’est qu’ensemble que nous devenons Église. Pour rendre cela plus visible et découvrir que la diversité est source d’inspiration, nous faisons la connaissance de l’Église de Guinée, que de nombreux liens unissent à la Suisse. Avec elle nous formons, à titre d’exemple, une communauté de prière et d’apprentissage.

 
La solidarité matérielle fait aussi partie d’une communauté. La quête du Dimanche de la Mission universelle, à laquelle participent tous les diocèses du monde, constitue un signe tangible des liens qui nous unissent, un signe particulièrement précieux en cette année de crise.

 
Nous vous recommandons chaleureusement d’inclure le Mois de la Mission universelle dans vos activités pastorales. Missio – une fondation de la Conférence des évêques – a de nouveau préparé un dossier très utile à cet effet.

 
Nous vous sommes reconnaissants d’accueillir notre appel avec bienveillance. Nous vous remercions aussi pour les nombreuses formes que prennent vos engagements dans vos paroisses et vos communautés et nous adressons à chacun nos fraternelles salutations.

 
Fribourg, septembre 2020
 

Mgr Felix Gmür
Président de la Conférence 
des évêques suisses                              

Mgr Jean Scarcella
Responsable du secteur Mission
de la Conférence des évêques suisses

  

P.S. Si vous ne pouvez pas procéder à la collecte proposée le jour du Dimanche de la Mission universelle, nous vous demandons de le faire à l’occasion d’un autre dimanche.