SBK-CES-CVS Conferenza dei vescovi svizzeri | 05.07.2017

Sinodo dei giovani 2018



SBK-CES-CVS Conferenza dei vescovi svizzeri | 28.06.2017

Conférence des évêques suisses CES - Fédération des Églises protestantes de Suisse FEPS - Conférence des Églises réformées de Suisse romande CER - Église catholique-chrétienne de Suisse ECS


SBK-CES-CVS Conferenza dei vescovi svizzeri | 01.06.2017

Assemblée de la Conférence des évêques suisses (CES) à Einsiedeln



Tutti i documenti

Comunicato stampa | 02.05.2007

Minarets, oui ou non ?

Réaction de Mgr Pierre Bürcher, président du Groupe de travail « Islam » (GTI) de la Conférence des évêques suisses (CES).

Minarets, oui ou non ? La question génère dans la population des réalités et des sentiments diversifiés : exclusion, peur, provocation, discrimination, xénophobie mais aussi respect, légalité et coexistence.

La construction de minarets en Suisse doit-elle être défendue ou autorisée ? La question et la réponse sont plus complexes qu’on ne l’imagine à première vue. La peur est mauvaise conseillère et la coexistence a ses limites. Cependant, pour être bref : c’est oui, si la construction du minaret est conforme en tout point à la législation ; c’est non, si sont évidents ou sous-jacents des objectifs pouvant menacer la paix religieuse en Suisse.

Un minaret n’est en principe pas coexistentiel à une mosquée. Beaucoup de mosquées existent sans minaret. De plus, il est vain de se battre contre la construction d’un minaret tout en ignorant les activités de sa mosquée. En plus du lieu de prière, celle-ci peut abriter bibliothèque, bureau de l’imam, cafétéria, salles d’enseignement, magasins voir boucherie. En Suisse, la légalité et le contrôle des activités d’une mosquée sont plus importants que la pertinence ou non de la construction d’un minaret. Surtout s’il doit rester insonore en ne servant pas à l’appel à la prière. Rappelons que dans de nombreux pays à majorité musulmane, les églises sont sans clocher.

Pas de campagne contre les minarets, pas de laisser-aller de l’organisation interne des mosquées en Suisse ! Le GTI ne s’oppose pas à la construction des minarets mais invite toutes les personnes concernées au respect des lois et à un discernement sérieux.

Encadré: Le Groupe de travail « Islam » (GTI), créé en 2001 par la Conférence des évêques suisses (CES) a pour but de promouvoir le dialogue interreligieux dans l’esprit de Vatican II

Lausanne, le 2 mai 2007

Service de l’Information de Mgr Pierre Bürcher
Case postale 171 - 1001 Lausanne
Tél 021 617 20 73 (aux heures de bureau)
service.info.mgr.burcherbluewin.ch