SBK-CES-CVS Conferenza dei vescovi svizzeri | 07.12.2017

Assemblée de la Conférence des évêques suisses (CES) à Engelberg



Giustizia e Pace | 01.12.2017

Commissione nazionale Giustizia e Pace, Servizio dei gesuiti per i rifugiati Svizzera (JRS), Comunità di SantʼEgidio Svizzera



22.11.2017

Réponse des Eglise reconnues de droit public (FEPS-CES-RKZ-CKK) à la procédure de consultation concernant le Projet fiscal 17


Tutti i documenti

SBK-CES-CVS Conferenza dei vescovi svizzeri | Comunicato stampa | 09.01.2008

L’Eglise suisse en chiffres

Les données statistiques montrent une évolution du paysage ecclésial suisse.

L’Institut de sociologie pastorale (SPI) publie aujourd’hui des données chiffrées et commentées intitulées « L’Eglise catholique en Suisse : chiffres – réalités – développements 1996-2005 » (en allemand avec un résumé en français). Ces données offrent un instrument pour appréhender la situation de l’Eglise dans la société d’aujourd’hui. Elles serviront à la planification des tâches pastorales actuelles et futures.

Basé à St-Gall, le SPI est un institut de recherche scientifique soutenu par l’Eglise catholique de Suisse. Il a pour tâche d’observer les développements sociétaux, culturels et religieux dans la société d’aujourd’hui. Il réunit également systématiquement des données statistiques concernant les religions et les Eglises. Les travaux du SPI constituent le fondement pour la planification des tâches pastorales (accompagnement spirituel) de l’Eglise en Suisse.

Les données statistiques concernant les années 1995-2005 ont été appréhendées dans le cadre de cette étude, mais certaines remontent plus loin pour améliorer la pertinence des analyses. Dans quels cantons vivent la plupart des catholiques? Combien d’entrées et de sorties d’Eglise furent signalées? Comment évolue l’appartenance religieuse et confessionnelle dans les plus importantes villes en Suisse? Le manque de prêtres est-il vraiment si marqué? Qu’en est-il des congrégations religieuses ? Des personnes travaillant en Eglise? Depuis 1984, le SPI publie régulièrement des données chiffrées sur l’Eglise catholique. Pour la première fois, des chiffres concernant les Eglises réformées sont aussi pris en compte (appartenance religieuse, entrées et sorties d’Eglise, baptêmes et mariages). En plus du matériel concernant les deux plus importantes confessions chrétiennes, l’étude du SPI présente aussi des données sur l’appartenance religieuse de la population suisse en général. Les chiffres de l’Office fédéral de la statistique servent de base.
 

Léger recul des membres
Malgré la pluralité religieuse croissante et la tendance à se déclarer sans confession, le nombre de membres des Eglises n’enregistre encore qu’un léger recul, une constatation réjouissante qui ne manque pas de surprendre. Les sorties d’Eglise n’expliquent qu’en partie ce recul, les changements démographiques jouent également un rôle. En revanche, l’Eglise catholique souffre d’un manque croissant de prêtres. Si l’on prend en considération toutes les personnes engagées en paroisse, le recul du nombre de prêtres a pu être compensé par un nombre croissant de théologiens et théologiennes laïques et de diacres permanents. Toutefois, il est de plus en plus difficile d’assurer les services réservés aux prêtres, et les diocèses sont donc contraints de développer des concepts d’espaces pastoraux élargis regroupant plusieurs paroisses. A l’heure actuelle, on ne peut pas (encore) parler d’un manque de personnel en Eglise.

Malgré un contexte historique et culturel différent, la situation ecclésiale dans les pays voisins de la Suisse (Allemagne, Autriche, Italie et France) suit une évolution comparable.

Les analyses statistiques ont été effectuées par Roger Husistein, collaborateur scientifique, sous la responsabilité de Judith Könemann, docteur en théologie et directrice du SPI.

Katholische Kirche in der Schweiz. Zahlen – Fakten – Entwicklungen 1996 – 2005, 120 pages, graphiques en quadrichromie, prix : 30 francs. Cette étude statistique est disponible auprès de l’Institut suisse de sociologie pastorale, Gallusstrasse 24, Case postale 1926, 9001 St-Gall, Courriel spistgallen.ch, Internet www.spi-stgallen.ch

Avis aux rédactions:
Judith Könemann, directrice du SPI est à votre disposition le mardi 8 janvier entre 8 et 14 heures et entre 15 et 17 heures 30 pour répondre à vos questions.
La publication pourra être consultée sur le site Internet du SPI dès le 9 janvier 2008 ( www.spi-stgallen.ch). Les demandes concernant une donnée statistique particulière seront volontiers prises en considération.